Master Journalisme

A l’antenne – une étudiante en master de journalisme approfondit ses compétences en radio.

Le journalisme est un secteur professionnel très attractif et les études dans ce domaine attirent beaucoup d'étudiants. Quelques universités allemandes proposent des études de journalisme. Cependant le master de journalisme de l'université de Leipzig se distingue des autres parce qu'il est le seul qui intègre un CDD de fin d'études (« Volontariat » en allemand) dans le cursus universitaire. Même si de nombreux chemins conduisent à la profession de journaliste, le master de journalisme de l'université de Leipzig offre plusieurs avantages :

  • il n'est pas accessible aux Ă©tudiants titulaires d'une licence Info-Com. Les Ă©tudiants du master sont donc issus d'autres filières comme les sciences politiques, l'Ă©conomie, la culture, le droit, la biologie ou la mĂ©decine. Ce qui permet la combinaison de compĂ©tences d'experts avec des compĂ©tences dans le domaine de la communication.
  • il dispense des compĂ©tences scientifiques et universitaires. Au cours du master, les apprentis journalistes acquièrent des capacitĂ©s d'analyse scientifique, associĂ©es Ă  de solides connaissances mĂ©thodologiques et apprennent Ă  manier des donnĂ©es toujours plus complexes.
  • il accorde aussi de l'importance Ă  la mise en pratique. Grâce aux diffĂ©rentes « rĂ©dactions Ă©coles » (tĂ©lĂ©vision, radio et presse Ă©crite/en ligne), les Ă©tudiants ont la possibilitĂ© de rĂ©aliser des exercices pratiques (reportages, interviews, prĂ©sentation de journaux ou de magazines...) et de se prĂ©parer pour leur CDD de fin d'Ă©tudes (« Volontariat »).

Le métier de journaliste en six semestres

Le département « journalisme » de l'Institut distingue volontairement son master des offres qui prônent l'enseignement du journalisme comme une pure compétence. La recherche implique l'utilisation de méthode particulière, il ne s'agit pas de se contenter d'envoyer un email. Interviewer quelqu'un implique de préparer et de planifier stratégiquement l'entrevue, il ne s'agit pas seulement de tenir un micro et de poser des questions. Les résultats récents de la recherche en journalisme sont utilisés pour optimiser la formation des étudiants. Des chercheurs de l'université de Leipzig ont ainsi étudié comment les journalistes utilisent les moteurs de recherche dans pour le travail. Ces mêmes chercheurs ont par la suite développé des modules de formation visant à renforcer les compétences des étudiants dans leur utilisation des moteurs de recherche.
Au cours des six semestres, les Ă©tudiants en journalisme se voient offrir une orientation professionnelle ciblĂ©e. Grâce aux « rĂ©dactions  Ă©coles » (« Lehrredaktionen » en allemand) en presse Ă©crire, radio, tĂ©lĂ©vision et presse en ligne, les Ă©tudiants peuvent s'exercer au travers d'exercices pratiques. Chaque semestre, les Ă©tudiants produisent un grand nombre d'article et de reportage radio ou tĂ©lĂ© sous la direction de leurs professeurs. Le CDD de fin d'Ă©tudes (« Volontariat ») est effectuĂ© Ă  la fin de la formation pratique. Dans le cadre de ce contrat, les Ă©tudiants en journalisme travaillent dans les diffĂ©rents services d'une rĂ©daction et produisent du contenu journalistique. Le bon Ă©quilibre entre thĂ©orie et pratique dans ce master est une rĂ©ussite, comme le prouve les diffĂ©rents partenariats avec des mĂ©dias dans toute l'Allemagne : Westdeutsche Rundfunk (WDR), Mitteldeutsche Rundfunk (MDR), ZDF, Deutsche Welle, Berliner Zeitung, Leipziger Volkszeitung, taz et de nombreux autres journaux quotidiens renommĂ©s.

Une équipe pédagogique constituée de chercheurs et de journalistes expérimentés

Les étudiants sont encadrés par deux professeurs universitaires, des maîtres de conférence qui ont tous fait des études de journalisme et des experts tels que Ruprecht Eser, ex-présentateur du journal de la ZDF, Wolfgang Kenntemich, ex-rédacteur en chef de la MDR ou Dr. Helmut Neupert, juriste et membre de la KEF « Kommission zur Ermittlung des Finanzbedarfs der Rundfunkanstalten », qui font partie par de l'équipe pédagogique en tant que professeurs honoraires. Parmi les autres membres de l'équipe pédagogique, on compte aussi :

  • Marcel Pott (expert sur le Proche-Orient et ancien correspondant d'ARD Ă  Beyrouth)
  • Ralf Drescher (rĂ©dacteur en chef du Wall Street Journal Deutschland)
  • Alexander Fritsch (prĂ©sident de l'association des journalistes de Berlin-Brandeburg – DJV)
  • Dr. Helmut Osang (directeur de la formation journalisme de la Deutsche Welle)
  • Karsten Petrzika (commentateur de football Ă  SKY)
  • Thomas Nehls (correspondant pour la WDR Ă  Berlin)
  • Torsten Peuker (rĂ©dacteur en chef du magazine « MDR Aktuell » sur la MDR)

Le master est dirigĂ© par le Prof. Dr. Marcel Machill, lui-mĂŞme formĂ© comme journaliste audiovisuel (CCD de fin d'Ă©tudes Ă  la Deutsche Welle Ă  Cologne et Ă  Berlin) et journaliste expĂ©rimentĂ© (WDR, Radio France Internationale, Euronews). Marcel Machill a Ă©tudiĂ© le journalisme Ă  Dortmund et au Centre de Formation des Journalistes de Paris (CFJ). Pour acquĂ©rir plus d'expĂ©rience dans les relations internationales, la finance, les affaires et le leadership, il a Ă©tudiĂ© ensuite Ă  Harvard Ă  la « John F. Kennedy School of Government », oĂą il sort diplĂ´mĂ© d'un master en administration publique. 

Conditions d'admission

Pour ĂŞtre candidat, il faut remplir les conditions suivantes :

  • ĂŞtre titulaire d'un diplĂ´me de l'enseignement supĂ©rieur. Les licences en Sciences de l'Information et de la Communication ne sont pas acceptĂ©es. Cependant il peut y avoir des exceptions si le point fort des Ă©tudes Ă©tait l'Ă©conomie des mĂ©dias ou la culture mĂ©diatique.
  • avoir rĂ©alisĂ© un stage (ou CDD) en journalisme de minimum trois mois ou pouvoir attester de piges rĂ©gulières pour un mĂ©dia (quotidien, hebdomadaire, magazine, radio, tĂ©lĂ©vision, mĂ©dias en ligne). Au cours ce ces expĂ©riences, le candidat aura produit lui-mĂŞme du contenu journalistique (articles, reportages radio ou tĂ©lĂ©...). Les stages en tant qu'attachĂ© de presse sont pas pris en compte.
  • se soumettre aux Ă©preuves de sĂ©lection. Elles ont lieu une fois par an pendant l'Ă©tĂ©. Il s'agit d'une sĂ©lection sur dossier et d'un entretien personnel. L'entretien sert Ă  faire connaissance avec le candidat et Ă  le tester dans les domaines suivants : motivations pour suivre ce cursus, motivations professionnelles, niveau d'information, capacitĂ© de discernement, compĂ©tences sociales et communicatives. L'entretien se dĂ©roule individuellement ou en groupe.
  • les candidats qui ne sont pas de langue maternelle allemande doivent justifier d'un certificat de langue allemand C1.


Vous trouverez de plus amples informations sur les modalités de sélection du master de journalisme sur le site internet : www.uni-leipzig.de/journalistik.

Perspectives professionnelles

Les diplômés travaillent dans des rédactions partout en Allemagne, certains occupent des postes de cadre supérieur. Quelques-uns ont été récompensés pour leur travail comme Maybrit Illner (présentatrice d'un talk-show sur la ZDF), Alexander Osang (journaliste pour le Spiegel), Wolf-Dieter Jacobi (journaliste sportif à la MDR) ou encore Kristin Otto (ZDF). Depuis la réunification et la refonte du département « journalisme », environ 1000 étudiants ont été diplômés.


© 2016 Lehrstuhl für Journalistik   -  Impressum